Ma passion des livres

Dans cet article, j’ai très envie de parler à coeur ouvert, d’expliquer ma passion pour les livres, mon besoin de lire. Je vais essayer d’expliquer avec mes propres mots pourquoi lire me fait du bien, pourquoi cela m’amène à souvent réfléchir et à rêver. 

Je crois que j’ai toujours aimé lire, je ne me suis jamais forcée. Peut-être à l’école quand il fallait lire Balzac à 13 ans…et encore pas certain !. D’ailleurs, obliger les enfants à lire du Balzac quand on est au début des années de collège c’est comme faire manger des endives à un gamin de 8 ans, ce n’est jamais très appréciable. Je crois qu’il y a des livres que l on  peut simplement comprendre et apprécier à l’âge adulte.

J’ai des grand-parents, des parents et un grand frère très littéraires qui ont chacun leur préférence. Mon père est plutôt thrillers, polar et biographies. Quant à mon frère, il est très interessé par la littérature 19e, 20e siècle, auteurs de théâtre ou encore auteurs russes contemporains… je dirais qu’il est hétéroclite  dans ses choix mais tout ramène à des sujets théâtraux, sociaux, géopolitiques…Ma mère et ma grand-mère sont celles à qui je ressemble le plus en terme de lecture. Nous aimons aussi bien l’histoire, les thrillers/polars, les romances, les biographies, les livres à développement personnel. Je ne me souviens pas réellement à partir de quand j’ai commencé à lire, à aimer, à me coucher tard pour connaître l’histoire au fur et à mesure que j’avançais dans un livre . Je me souviens faire des nuits blanches en lisant du Marc Levy quand j’étais plus jeune . Puis j’ai fini par me lasser alors j’ai lu du Guillaume Mussot mais  j’aimais moins l’écriture. Je crois que j’ai commencé à devenir une addict avec Katherine Pancol lorsque que j’ai lu « La Barbare »…la découverte de cet amour interdit, cette folie, cette passion et ce retournement m’ont laissée sans voix. 

Par la suite, j’ai eu des périodes où je lisais moins où je ne lisais plus. J’ai eu des coups de coeur et des coups de flop. Lorsque j’allais à la Fnac ou en grande distribution, je traînais souvent au rayon livres, parfois sans rien faire, en feuilletant de livre en livre, voulant tout acheter ou rien acheter mais le coup d’oeil était et est souvent nécessaire. Puis j’ai commencé à acheter sur Amazon à outrance chacun de mes livres. Par la suite, j’ai lu un livre sur la vie au sein de l’entreprise Amazon qui m’a fait prendre conscience qu’il me fallait  freiner ma consommation excessive sur ce site en ligne. Alors j’essaie au maximum d’acheter dans des librairies et d’acheter les bouquins sur les meilleurs conseils des libraires qui sont des passionnés et des vrais références . Les journalistes eux,  vont écrire des pubs exagérées autour d’un livre qui n’en vaut pas toujours la peine. Puis en fait , j’ai toujours une quantité suffisante de livres  en attente, alors je ne suis pas si pressée que cela de recevoir le dernier titre de mon choix . 

Lire me procure des émotions propres à ma personnalité et mes états d’esprits. Je reconnais avoir envie de lire un certain livre à un certain moment. Pour être plus précise, je n’aime pas lire trop de thrillers/polars en permanence et cela va souvent dépendre de mon humeur. Comme j’ai toujours une dizaine de livres en attente, j’effectue régulièrement une liste par ordre d’envie. Or j’ai beau le faire à chaque fois, je ne respecte jamais l’ordre et surtout si j’en rachète, alors mon ordre de lecture est tout d’un coup chamboulé !! mais c’est si bon . La liste de mes envies de lecture vient à changer régulièrement car mes désirs varient d’un jour à l’autre et varient en fonction des évènements de ma vie et de mon temps.

Lire c’est aussi une façon pour moi d’apprendre et de ne jamais me reposer sur mes acquis. Cela m’offre l’opportunité de connaître différents styles d’écritures, du vocabulaire nouveau , de l’actualité, des sujets qui me poussent à la réflexion et qui me dirigent vers de la recherche. Parfois, je me surprends à me renseigner davantage sur des sujets lus afin  d’en faire des synthèses pour me surpasser et retenir les informations.

Pour finir, lire me permet de rêver une vie, un monde, une terre. Lire me permet de revivre le passé, de le réinventer ou de le modifier. Lire me permet d’imaginer un visage, une voix, des dialogues, des paysages comme bon me semble et je sais que personne ne viendra se mettre en travers de ma fiction car elle m’appartient. Grâce à la lecture je suis sans cesse à la découverte de nouvelles histoires, je suis sans cesse entrain d’apprendre, je suis sans cesse entrain de partager, je suis dans un monde où lire devient une force, une richesse. 

« Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. » 

Jules Renard –

Un commentaire sur « Ma passion des livres »

  1. Hello Sophie,
    C’est très intéressant de lire les motivations qui te pousses à lire autant, et même en te connaissant autant que je te connais, on en apprend encore un peu plus sur toi et tes nombreuses et adorables facettes.
    Ce besoin de lire en devient une passion au fil du temps, que tu arrives à nous transmettre avec une grande facilité. Encore une de tes qualités.
    Bonne continuation sur ton Blog =)
    FR

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s